Pourquoi les gens s’adonnent-ils au jeu ?

Généralement, nous avons l’habitude de penser que les uns et les autres font du jeu de hasard ou d’argent leur passe-temps favori. Ce qui est tout à fait normal pour la simple raison qu’ils misent de grosses sommes d’argent et espèrent toujours recouvrir leurs dépenseimages (2)s coûte que vaille. En réalité, le nombre de gagnants occasionnels reste toujours infime si l’on s’en tient au nombre total de joueurs. Les pertes sont alors inévitables. Et la question qui se pose est de savoir ce qui pousse les gens à jouer incessamment malgré ces pertes financières.

La recherche effrénée du plaisir

En effet, il faut reconnaitre que le jeu permet de noyer les soucis de ses acteurs. L’espoir de gagner vous amène alors à se concentrer davantage sur le jeu. La mise de l’argent reste et demeure le principal facteur qui provoque la dopamine dans le cerveau du joueur. A partir de ce moment, ce dernier n’a qu’une seule envie à savoir jouer et jouer sans cesse. De nos jours, la plupart des personnes qui se lancent au jeu corps et âme, le font pour se détendre. Toutefois l’excès en toute chose nuit et peut susciter un mal-être.

La motivation financière dans le jeu

L’une des motivations principales dans la pratique excessive du jeu, semble être le gain de l’argent. C’est ce que les spécialistes ont appelé la motivation monétaires. C’est dire que l’on joue dans l’espoir de se renflouer les poches. En d’autres termes, le jeu devient automatiquement une source de revenus. Certains gains peuvent provoquer un énorme désir de gagner des sous au fil du temps. Par la suite, cette envie de gagner de l’argent peut se transformer en une quête de combler les pertes financières. Le joueur devient par conséquent un accroc sans toutefois se rendre compte que c’est le hasard qui domine le jeu.