La face cachée de l’addiction – Jeu en ligne

Plusieurs enquêtes menées jusqu’à présent par les experts, démontrent clairement les tendances sombres des joueurs compulsifs. Nous remarquons également que les gens semblent être de plus en plus accrocs aux jeux en ligne. On peut de ce fait distinguer les jeux de hasard et les jeux d’argent bien qu’ils soient proscrits par la législation en vigueur dans les pays.

Le Poker comme le jeu en ligne le plus addictif

Si l’on s’en tient à un rapport de l’Observatoire du Jeu, force est de constater que le Poker se démarque en devenant le jeu en ligne le plus addictif. Ce qui n’est pas faux ! Pour s’en convaincre, un peu pluVideogameretaildisplays de 23% des joueurs se sont investis sur les sites illégaux. La concurrence a alors vu le jour sur le marché des jeux en ligne. En réalité, les joueurs de Poker consacrent un peu plus de temps à leur activité. Il en est de même pour ce qui est de l’investissement financier au jeu.

Les pratiques problématiques des jeux en ligne

Une chose est claire lorsque l’on évoque la question des jeux en ligne, on fait une fois allusion à l’addiction. Cela s’explique par le fait que l’argent est au centre de la pratique des jeux en ligne. On y retrouve deux catégories de joueurs : d’une part, nous avons les joueurs à risque modéré et de l’autre part, nous retrouvons carrément les joueurs compulsifs.

Par ailleurs, les jeux en ligne favorisent la perpétration des démarches illégales à l’instar des fraudes ou encore de l’endettement. Le joueur cherche toujours à recouvrir toutes les pertes financières enregistrées. Du moins, le concept d’addiction aux jeux en ligne présente aussi des syndromes psychopathologiques. Pour les accrocs, il est vivement conseillé de pratiquer d’autres activités ludiques pour ne pas plonger dans une pathologie interminable.